Happy eve of All Hallows’ Day !*

Aujourd’hui, c’est lundi. Et comme tous les lundis, j’ai envie de vous raconter les moments marquants de mon week-end. N’est-ce pas ce que nous faisons presque universellement tous, le lundi ? Mais pour la première fois, je vais tenter un sujet controversé et mettre un peu de piment dans vos lectures. Et oui, j’ai pris de l’assurance, grâce à vous, chers lecteurs, alors j’ose toujours un peu plus. Je vous devine perspicaces et je sais que vous l’avez déjà devinée, bien sûr. Je vais vous parler de la très commerciale, la soit-disant très américaine, très concurrentielle et pourtant la très effrayante et réjouissante fête d’Halloween.

Impossible d’y échapper ici au Japon : le « lobby » de notre tour y a consacré une décoration dès l’entrée, la gare centrale de Yokohama s’est mise au rouge d’automne et de citrouille, la Landmark tower** affichait des ornements à sa mesure, c’est-à-dire aussi énormes qu’elle est haute. Et si aux yeux de nos filles, nous voulions rester des parents à peu près dignes d’être parents, nous nous devions d’honorer cette fête folklorique.

Ni une ni deux, un petit tour sur Internet et nous nous décidons pour la « Halloween walk 2018 in Yamate Western-style Houses »*** organisée par l’estimable maison britannique de la ville. Enfin ! Grâce au Japon, nous allions nous rapprocher de la pure tradition et j’aurais peut-être pour la première fois moins mauvaise conscience pour cette fête que je ne sais encore s’il est juste ou non d’adopter. Que pouvaient bien nous avoir concocté nos fantasques voisins English ?

Je rechigne souvent à faire des comparaisons qui gommeraient trop à mon goût les spécificités de ce pays. Mais je sais aussi que mes articles doivent être courts et celui-ci ne l’est déjà pas tellement. Alors, pressée par un certain pragmatisme, je dirais que cette marche pourrait se comparer à une journée du patrimoine en France : des lieux remarquables habituellement payants ou fermés au public, ouvrent grand leurs portes, le temps d’un événement.
Ici, c’est à l’échelle de la rue Yamate-Hon-Dori à Yokohama, dans le quartier Yamate. Les premiers migrants occidentaux venus faire du commerce après la réouverture des ports japonais en 1853 se sont installés en haut de cette colline qui domine le port (pragmatiques aussi les commerçants !) Et certains Japonais ne s’y trompent pas avec cette journée du patrimoine « halloweenienne » car de nombreux photographes, peintres et dessinateurs profitent de l’occasion pour pénétrer dans ces lieux.
Les enfants peuvent y tamponner une feuille marquant leurs arrêts dans ces endroits d’un âge ancien, un peu comme une course d’orientation (je ne résiste décidément pas aux comparaisons aujourd’hui) et les parents s’ils le souhaitent peuvent visiter ces immenses demeures au style colonial avec leur véranda et leur grand et frais jardin planté d’arbres et de fleurs. Voici pour le décors : un Halloween sur fond de XIX siècle, sur les pas de nos ancêtres occidentaux qui je suis sûre s’étaient un peu invités à la fête puisque le cimetière étranger (lieu historique de curiosité pour les Japonais) se trouve bien sûr dans cette rue !

Que vous en dire ? Mes photos vous montreront l’organisation impeccable des queues pour les familles (il pouvait être distribué jusqu’à 6000 feuilles à tamponner, donc autant d’enfants), les honorables dames distributrices de tampons et de bonbons appeler les enfants « Dôzo, dôzo, dôzo », « Je vous en prie, je vous en prie, je vous en prie », la plantation de tulipes au prénom des enfants, la visite des maisons aux décors somptueux pour l’occasion (j’ai fait pas mal de photos pour une amie fan de décorations de Noël, je suis sûre qu’elle saura goûter et mes attentions et son plaisir avec l’originalité Japonaise), les chaussures enlevées sur le seuil de chaque maison, les chaussures rangées, les chaussons portées, kakis pour les adultes, rouges ou bleus pour les enfants. Et je vous le demande, avez-vous déjà visité un musée en chaussons ?

Dans une de ces maisons, je me suis faite prendre en photo avec ma fille aînée, histoire de vous effrayer un peu – je vous laisse noter la douceur de la saison comparée au froid tout celtique de nos contrées. Et dans cette même maison, ma fille cadette a confondu la chasse d’eau – je vous l’ai dit, nous essayons toutes les toilettes – avec l’appel d’urgence. Et j’ai vu débarquer, paniquée, une honorable dame en costume de domestique digne de la série « Downton Abbey », prête à secourir une malheureuse visiteuse coincée dans les toilettes. Je l’ai vite rassurée et me suis confondue en excuses et courbettes, « Sumimassèn, sumimassèn, sumimassèn ». Et pour le reste, je suis sûre aussi que vous aurez l’œil pour des détails curieux que je n’aurais sans doute pas remarqués.

Mais le clou de cette promenade, ah ! Chers lecteurs, si vous saviez, le clou de cette promenade ! Cela fait longtemps que je voulais consacrer un article à ce sujet mais il me manquait LA photo.
J’ai découvert que les Japonais sont fans d’animaux domestiques, petits chiens (la crise des mètres carrés oblige !) mais aussi chats et lapins (je mets à la fin de cet article un reportage illustrant ce sujet****). Ces animaux sont les plus propres, les plus brossés, les plus toilettés et apprêtés que je n’ai jamais vus (vous voyez, les dimanches passant, je suis en train de devenir une vraie Yokohamienne !) Il existe d’ailleurs de nombreux magasins pour acquérir ces petits animaux, chiots, chatons, dormant, jouant, appelant le visiteur, debout contre leur vitre. C’est un endroit où j’entends souvent le mot « kawaii » et d’où je dois tout aussi souvent extirper nos filles après de bons et longs fous rires.

Mais ce qui est plus étonnant encore, c’est que les Japonais ont développé pour chaque animal son moyen de locomotion ou de portage, c’est selon. Je ne saurais vous dire si ces étranges landaus, poussettes, carrioles (comment les nommer ?), sont liés à la taille de ces animaux, les empêchant de parcourir de longs kilomètres avec leur maître, ou bien à l’extraordinaire sens pratique des Japonais, ou s’il faut aller chercher une raison plus inconsciente à ce peuple dont la crise de la natalité fait rage, toujours est-il que les chiens sont promenés dans ces étranges voitures par tous ces amis des bêtes qu’ils soient jeunes ou vieux, en couple ou célibataires, branchés ou tout à fait conventionnels.

Je rêvais donc de vous envoyer une photo mais sans jamais oser demander la permission pour la prendre. J’attendais donc patiemment que la vie, un jour ou l’autre, me donne l’occasion d’un cliché discret et gardais cet article dans un coin de ma tête, bien au chaud pour vous. C’est Halloween qui m’a offert cette magnifique opportunité !
J’entends nos filles crier : « Maman, des chiens ! » comme les matelots de Magellan avaient du hurler « Une île ! » après leur longue traversée du Pacifique. C’est le signal depuis qu’elles ont pour mission de m’indiquer toutes les poussettes qu’elles croisent avec des chiens posant fièrement, museau au vent ! Pour ce coup là, c’est plus que la vie qui était avec moi, toutes les étoiles s’étaient réunies pour élaborer l’apothéose d’une scène que j’attendais depuis longtemps. Il n’y avait pas un chien, mais trois chiens. Ils étaient chacun dans leur voiturette respective et comble de cette rencontre, ils étaient déguisés pour la circonstance. Alors tous les Charlie, les Mario, et autres originalités « kawaii » du jour (voir les photos) n’avaient qu’à bien se tenir. Cette fois, je n’ai pas hésité à demander l’autorisation – l’événement le permettait amplement. Je vous livre ainsi cette incroyable photo qui a fini de faire ma journée et je vous laisse savourer !

Je joints également quelques photos de magasins pour chiots et chatons, les poussettes vides toutes équipées, les lapins promenés en laisse ou pas le dimanche dans les parcs, et leur sac à dos de portage avec hublot. Toutes les fois que j’en vois un, je ne sais plus si je vais voir apparaître Youri Gagarine et son fameux Vostok 1 ou si le lapin en question s’apprête à rejoindre le célèbre astronaute pour un petit tour de la planète.

Alors, ce dimanche, nous n’avons rencontré ni « boy band », ni acrobate acteur, magicien, et cracheur de feu, nous n’avons assisté à aucun spectacle, car pour cette fois, nous étions tous nous-mêmes le spectacle.

Ainsi donc, chers lecteurs, que vous fêtiez ou non Halloween, je vous souhaite à cette occasion d’improbables et de spectaculaires rencontres !

Happy Halloween 2018 !

 

 

 

 

* « Joyeuse veille de tous les saints », traduction française de la signification de Halloween (contraction de « All Hallows-Even »)
** Voir l’article Quand le géant Japon a besoin du génie Danois
*** http://www.yokohamajapan.com/events/detail.php?id=163
**** Échappées belles à Tokyo, émission diffusée sur France 5, le 08 septembre 2018 : https://lesitedujapon.com/echappees-belles-a-tokyo/

14 commentaires sur “Happy eve of All Hallows’ Day !*

Ajouter un commentaire

  1. Franchement je ne suis pas du tout fan d’haloween mais là c’est exceptionnel, il faut vraiment profiter de ces journées pour continuer la découverte.
    Je nous vois bien promener malo dans une des ces superbes landau, elle adorerait…

    J'aime

    1. Ben… en fait, Le Chat, je n’avais pas osé vous le demander jusque-là mais… est-ce que je peux prendre Malo en pension quelque temps pour que lui et moi vivions ensemble cette grande aventure du landau… ??? 😉

      J'aime

    1. Franchement, c’est un truc incroyable et c’est loin d’être rare… J’en vois plusieurs fois par jour ! C’est même l’accessoire incontournable. 1 animal domestique = 1 landau, ou pas loin 😉 J’adore vraiment.

      J'aime

      1. Et pourtant je croyais qu’il y avait un pb de place… parce qu’un landau ca prend beaucoup de place, aussi petit que soit le chien, le chat ou le lapin (en laisse, ahahah !!)

        Aimé par 1 personne

  2. You made my day 😉
    Je ris je ris et en plus j’apprends des trucs. Je me demandais justement si Halloween était fêté au Japon, en penchant plutôt pour un non. Tu réponds à ma question. Après ça reste sage.

    Aimé par 1 personne

    1. Hi Cath !
      C’est vrai, j’oubliais que tu étais version plutôt… rock des choses 😉 Promis, l’année prochaine je me déguise et je vais faire un tour à Tokyo, dans les quartiers qui bougent… comme Shibuya, au Tokyo Dome City ou Roppongi et Ikebukuro, paraît-il.
      Je t’ai même trouvé un article si tu veux en savoir plus. Voici le lien (j’aurais du le regarder avant, d’ailleurs !) : https://www.kanpai.fr/societe-japonaise/halloween-japon
      Mais je suis fière de moi. Cet article prétend que, je cite : « À noter que cette version japonaise ne concerne absolument pas les enfants, contrairement à la tradition anglo-saxonne originale du trick or treat (« des bonbons ou un sort » !). Seuls les adultes nippons jouent le jeu de la fête et non leurs petits. »
      Hi, hi, hi, moi je l’ai trouvée, la version « sage » des « petits » et même la version… canine ! Coup double. Pas mal pour une apprentie blogueuse !
      A très vite et merci !

      J'aime

  3. Hahahahahaha mais trop bien !!! (oui je suis super en retard, Nelly m’a disputée) Les déguisement où est Charlie c’est trop magique !!!!
    Noël ça va être la fiesta, je veux un reportage complet 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. La barre est haute, la barre est haute, pour toi, Ad. !!! Il va falloir que je potasse sérieusement le dossier Noël. Halloween, je sens que c’était de l’amateurisme à tes yeux !
      Au passage, je remercie chaleureusement Nelly parce qu’à faire le décompte des jours avant Noël, tu serais passée à côté de tout le mal que je me suis donnée pour toutes les photos de déco. Merci de veiller au grain Nelly 🙂
      Pensées à vous deux !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :