Le sens du bento

Le bento est une tradition au Japon et dépasse largement ses frontières. Il est devenu un art avec les mamans nippones, désireuses que leurs enfants profitent d’un repas équilibré : féculents, protéines, poisson ou viande, légumes, fruits (1). Orfèvres de l’aurore, certaines mères rivalisent d’efforts pour offrir le bento le plus original, ou le plus tendance (des personnages de jeux vidéo par exemple), ou le plus kawaï, ou le plus découpé.

En bonne française, j’ai heureusement échappé à la bento mania de notre terre d’accueil et même les allergies de notre fille cadette n’ont pas réussi à entamer une résistance heureuse, passive et indifférente. Mais récemment, alors que je célébrais le cap plus détendu de nos six mois d’installation, une brèche inattendue a tenté de s’ouvrir. Mon doux L. m’a confié l’air de rien qu’il demeurait le seul homme au travail dont l’épouse ne lui préparait pas amoureusement son bento quotidien. L’image d’une autorité virile et dominante semblait en souffrir. « C’est bien logique mon chéri. Tu es aussi le seul homme à vivre avec une écrivaine. » lui ai-je répondu d’un ton rassurant. « Tout cela n’a aucune importance. » Je ne sais si L. a ainsi pu mesurer sa chance, toujours est-il que l’affaire fut close et que j’ai pu continuer à couler des jours tranquilles.

Il y a une quinzaine de jours malheureusement, une brèche plus sérieuse encore fit son apparition. Je constatai les formes plus arrondies de notre fille cadette et ma fierté nippone en prit un coup. J’accusai plutôt les us et coutumes de la cantine anglo-saxonne et je la menaçai des diététiques bento japonais. Les choses allèrent très vite ensuite. Après une semaine réussie de bento pour nos filles, L. réclama justice. Nous imaginâmes les repas et fîmes les courses ensemble, je cuisinai et il élabora. Depuis lundi, chacun quitte la maison avec sa boite, et leur glacière pour les enfants, accessoire incontournable à l’école.

Hier soir, L. rentra enchanté. En plus du bento préparé avec soin, il avait découvert que ma cuisson du riz, qui s’avère traditionnelle, à la casserole – sans cuiseur à riz donc, ce dont chaque foyer japonais est doté -, avec trois cuillères à soupe de sauce soja, la même quantité de mirin (2), un champignon shiitaké séché (3), et trois temps de cuisson différents, força l’admiration et le respect de ses collaborateurs. Enfin ! Tout le monde au bureau pouvait respirer le soulagement. L. possédait sans conteste l’épouse dévouée à la hauteur de son âme de chef. C’est ainsi que le bento transforma à jamais L. en leader et c’est ainsi qu’il fut reconnu comme tel par ses pairs. Il doit maintenant perdre l’habitude de laver sa boite (ce qu’exécutent les femmes mais pas les hommes) et la ramener sale à sa demeure. Son épouse, transie, n’attend que le moment de courir les petits pas soyeux vers lui, le débarrasser de son lourd sac, en retirer la boite délicatement et la nettoyer avec reconnaissance.

Ce matin, L. confectionna un merveilleux bento, du riz, des algues au gingembre, du tofu (4) divisé et rangé en larges rectangles ou émietté sur les mets, une fine tranche de viande découpée et de même pour une demi-saucisse, des brocolis et des carottes, des oignons tranchés finement. Les formes et les couleurs dansaient. « Tu as vu le bento que tu m’as préparé », m’a-t’il dit, fier de lui. « Tu vas encore être la star au bureau aujourd’hui. »

De mon côté, je continue de sortir à l’heure du déjeuner et je médite en marchant. J’ai le sourire satisfait car j’ai compris une chose importante finalement. Je sais maintenant comment se fabriquent les légendes. Et avouez que c’est une bonne affaire pour raconter des histoires.

Bon appétit, chères lectrices et chers lecteurs !

(1) Vivre le Japon, Le bento : le panier-repas japonais
(2) Alcool de riz sucré
(3) Je peux enfin vous recommander ce livre, Les bases de la cuisine japonaise, de Laure Kié, offert par mon amie libraire avant notre départ, un kit de survie attentionné et généreux.
(4) Tofu : ou fromage de soja est un aliment d’origine chinoise, issu du caillage du lait de soja.

12 commentaires sur “Le sens du bento

Ajouter un commentaire

  1. Miam ! Il donne trop envie ce bento !!
    Il est 10h40 içi et j’en ai l’eau à la bouche alors que le repas est encore loin…
    Je veux le même pour midi et préparé aussi amoureusement ;-)))
    Nul ne peut ici se douter de l’importance qu’a le bento dans la reconnaissance des manager !!!
    Bravo pour ce nouveau pas franchi dans cette immersion nippone.
    bises

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire Chris ! Cela me fait TRÈS plaisir de te voir apparaître de temps en temps sur Kawaii.
      Le bento, qui l’eût cru, n’est-ce pas ? ;-)))
      Ce soir, L. est rentré avec la photo du bento d’un de ses collègues… Du haut niveau. Je sens que la fameuse boîte japonaise est devenue un sujet de blagues au travail… Et nous continuons de maintenir l’illusion !
      Belle continuation et grosses bises 🙂

      J'aime

  2. C’est vrai que ça à l’air bon 🙂
    C’est fou l’importance de ce Bento… nous ça s’appelle juste une « gamelle »… quelle classe ces japonais…
    C’est quoi ce qui est saupoudré sur le riz ?
    Tu feras bientôt des petites formes kawaii avec le riz ??
    Bonnes préparations de bentos alors 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merciiiii Nelly :-)))
      J’ai bien aimé la référence à la « gamelle ». Bien vu 😉
      Et tu poses LA question. Ce qui est saupoudré sur le riz, ça s’appelle du « topping » – je connais le mot en anglais que j’ai appris par une autre famille d’expat. Cela sert à parfumer le riz… C’est un mélange de plantes, algues, graines de sésame, crevettes en tout tout tout petits morceaux, presque moulus. Il y a une très grande variété de « topping » et cela donne un très bon goût au riz. Un petit truc à ramener à la colloc. début juillet ??? 😉
      Allez, à très bientôt et grosses bises, en espérant que tu vas bien.

      J'aime

  3. Trop forte Marie Pierre. Des images me viennent à la lecture de cet article : une Marie-Pierre qui attend en kimono (avec le costume de Wonder Woman dessous quand même, faut pas abuser) le retour de son époux… ses pas soyeux qui effleurent le tatami au retour du « mâle », le sourire béat aux lèvres. Heureusement que tu nous décris aussi tes exploits sportifs au badmington et tes pérégrinations nippones, ou alors je t’aurais cru totalement transformée.
    Excellent idée ces Bento, et beaucoup plus équilibrés en effet. Je vais m’empresser de cherche le livre que tu nous recommandes.
    Bises à toute la famille Bento-isée

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, oui, très beau portrait, j’adore :-))) Je trouve que tu imagines très bien cette transformation. Heureusement que tu gardes le costume de Wonder Woman car je reste fidèle à mes valeurs… et à nos bonnes blagues…
      Et tu me diras pour le livre 😉
      Belle séance de cuisine et à bientôt pour tes nouvelles de ton premier bento !
      Grosses bises

      J'aime

    1. AAAaaaaahhhhh, le pain, le saucisson, le camembert, exactement TOUT ce qui nous manque ici !!! Dis-moi Delphine, tu es en train de réinventer le bento japonais. Bravo ! Un filon à explorer 😉
      A très bientôt et grosses bises, excellente continuation à toi !

      J'aime

    1. Cela n’arrête pas… Et ce week-end passé, c’était avec une salade verte locale et tendre… Mais qu’est-ce qui se passe ??? ;-))) Il y a du changement dans ma cuisine.
      Belle continuation et à bientôt,
      Merci et grosses bises

      J'aime

    1. Merci Cath ! J’apprécie le compliment… 😉 Qui l’eût cru, n’est-ce pas ? Après mes pauvres sandwichs toujours les mêmes à l’heure du déjeuner… à faire pitié… Ah ah ah… Une révolution est en marche !
      Grosses bises et à bientôt

      J'aime

Répondre à Nelly SANTA JORGE Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :