Coup de tonnerre

Depuis mercredi et pour les deux prochaines semaines, L. travaille depuis la maison. 

Hier soir, le premier ministre Shinzo Abe a demandé la fermeture de toutes les écoles primaires et secondaires à partir du lundi 02 mars et jusqu’au 05 avril (1). Comme cela, annonce sortie du chapeau. L’école de nos filles a confirmé aujourd’hui cette décision inattendue. Elle se révélait contraire aux recommandations arrêtées la veille par les préfectures (élues et autonomes). Confusion dans le pays (2), l’administration s’étrangle, pas de concertation, pas de coordination, les mamans japonaises s’inquiètent, quid des examens de fin d’année (le mois de mars est notre mois de juin et le mois d’avril, notre mois de septembre), des bulletins scolaires, des cérémonies de remise des diplômes, etc., les pessimistes menacent, effondrement de la société japonaise. Les mairies s’organisent pour les enfants handicapés et ceux des couples actifs, exemple au hasard, des établissements de santé. Les mauvaises langues arguent, Abe fragilisé, Abe reprend les rênes. « C’est qui le patron ? » « C’est qui le patron ? » La politique, quoi.

Prudence et annonces en cascade. Ghibli est fermé depuis mardi. Tokyo Disney dès demain. Les associations annulent tous les événements du mois de mars. Mon cerveau peine à se figurer un nouvel agenda : « Alors, cette rencontre, il faut que je l’annule. Et celle-ci ? Aussi. Et ce déjeuner
dimanche ? » 

Je regarde le tableau des « cas » identifiés à la date du 25 février : 139 (3). Le Diamond Princess n’est pas comptabilisé. Hokkaido, le grand Tokyo et la préfecture d’Aichi sont les régions les plus touchées. 205 le 27 février. Les sources s’avèrent différentes mais presque cinquante pour cent d’augmentation en deux jours. Dit ainsi. Semaines déterminantes à venir peut-être.

Leadership d’Abe ou fenêtre de tir impérative ? Ou les deux à la fois ? Et les Jeux Olympiques ?

Notre cadette sautait de joie, notre aînée croisait les doigts pour conserver l’école ouverte et retrouver les copains, L. reste optimiste, et moi je pleure, adieu l’écriture ou si peu, les cours continueront à la maison.

Le réseau des expatriés quant à lui, se marre. Il le faut bien. Rupture des stocks de papier toilette en cours. Une heure de queue aux caisses du Don Quijote. Achats : jusqu’à quatre paquets de trente rouleaux de papier toilette par caddie. On rigole. On rigole. Mais quand même, les japonais n’ont pas de place chez eux. Comment font-ils ? Mais quand même, ce mur de papier toilette érigé au petit matin. Don Quijote aurait-il prévu le coup ? Mais quand même, pourquoi ? Nous cherchons. Le choc pétrolier de soixante-treize. Pénurie des produits de première nécessité, comme la lessive et le papier toilette, et panique et mauvais souvenirs.
En France, nous stockons du sucre, de la farine et du riz. En Italie, certainement des pâtes. L. et moi avons ouvert grand notre réfrigérateur et sauté sur une commande en ligne dès hier soir. Nous avions les cinq kilogrammes de riz, les huit de farine, les quatre et demi de sucre, les deux pots de cornichons mais pas les bières.

J’ai couru au Don Qui (comme « on » l’appelle ici) après avoir reçu l’information de la ruée en cours. Plus rien, calme plat, seuls les rayons des papiers toilette et des mouchoirs en papier se trouvaient vides. J’étais arrivée trop tard. Un collègue de L. confirme le même événement, ailleurs, à Kanazawa Bunko. Les membres du réseau égrènent les nouvelles : même sort au OK store de Minato Mirai et de Shinyamashita – le OK d’Hagibis (4) -, et sur Amazon fresh.

Le Japon stocke du papier toilette. Le Japon ferme ses écoles. Le Japon protège ses petits. Le Japon endigue. Les frontières restent ouvertes.

J’ai décidé d’insérer cette image invraisemblable de paranoïa. Cette photo appartient à une dame expatriée qui l’a partagée pour Kawaii. Et une autre image, un chien seul sur son banc à Noël, sans lien avec le sujet, un acte de résistance, vain. Dans les prochains jours, j’irai me réfugier au Minton. J’ai encore des sujets sous le coude et je peux faire confiance à l’actualité. 

Je ne sais comment terminer cet article. Fermeture des écoles et panique aux rayons des papiers toilette. Qui l’eût cru ? J’ai bien ri, j’espère avoir bien fait rire « mes » lecteurs et j’ai appris un truc aujourd’hui.

  1. Japan to close all schools until early April to control spread of virus, Japan Today, 27 Février 2020
  2. Abe’s abrupt call to close schools triggers confusion, Japan Today, 28 Février 2020
  3. Coronavirus Cases in Japan by Prefecture, Nippon.com, 26 Février 2020
  4. Voir l’article Typhoon Hagibis

4 commentaires sur “Coup de tonnerre

Ajouter un commentaire

  1. 🤣🤣 Pénurie de papier toilette ?? 🧻🧻🧻
    Ils confondent avec une épidémie de gastro ? 🤨
    C’est vraiment curieux !
    Fermeture des écoles… le temps va être long pour tout le monde à la maison… courage courage !
    Hâte de lire les prochains articles 😉😘

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Nelly et merci pour ton support indéfectible 😉 qui aide Madame Kawaii dans les moments de doute !!!
      Cette quarantaine encore gentille, puisque nous sortons encore comme il nous semble bon, m’obligera à quelques trésors d’imagination et d’observation. Heureusement, je garde aussi des voyages sous le coude…
      A très vite, bon courage et pas de panique, nous partageons ce point 🙂 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Effectivement, le temps va être long.
    Un mois de fermeture ! Quand même ! Ça rigole pas !
    Curieux cette histoire de papier toilette surtout quand on sait comment sont conçues les toilettes au japon !
    Plein de courage.
    Nous pensons à vous.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Stéphanie pour ces pensées !!! Et encore bien vu pour les toilettes au Japon. Ce pays est celui qui devrait le mieux s’en sortir si une pénurie réelle et mondiale de papier toilette arrivait… Ouf ! Rassurée de ce côté là 😉
      Grosses bises et bonne continuation à vous !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :