Une histoire de bidet

À vingt heures quinze vendredi dernier, une membre du réseau des expatriés français à Yokohama, toujours lui, a posté un article du journal Mainichi (1), l’un des plus gros tirages de la presse japonaise. Louée soit-elle ! La ruée sur le papier toilette au Japon, la faute aux réseaux sociaux. Je me devais d’apporter la précision et il faut bien que je vous raconte des histoires. Le choc de soixante-treize en sommeil, réveillé brutalement par les logiques implacables de la peur et les fake news : « les masques et le papier hygiénique sont fabriqués à partir des mêmes matières premières, l’augmentation de la production de masques entraînera une pénurie de produits en papier ». Ce qu’il fallait démontrer.

Dans les faits, il ne s’agit pas de la même matière première. Dans les faits, l’association japonaise de l’industrie concernée rassure. Les ruées alimentent le manque, l’offre reste suffisante, voire excédente. Je laisse les lecteurs lire la presse si cela leur chante.

Une amie en France avec laquelle je partageais ma surprise vendredi ne m’en voudrait pas si je raconte sa trouvaille sur la toile : « Coronavirus : un braquage pour du papier toilette à Hong Kong ». L’information semble sérieuse, elle se trouve dans le HuffPost (2). Le papier toilette, le nouvel or de l’Asie. C’est parti.

Pour revenir au Japon, j’ose affirmer avec une autre amie française, qu’il s’avère pourtant le pays au monde le plus prêt à surmonter cette crise actuelle. Ses toilettes – bidet chauffant deux en un, gardent ses habitants de la pénurie. L’eau ne manque pas au Japon, ni les petites serviettes en éponge, afin de s’essuyer les mains en toute saison ou la transpiration dégoulinante l’été, notamment dans les transports. Alors.

Alors, samedi, j’ai vu la queue pour la distribution de papier toilette au OK store de Shinyamashita. Il existe certainement des japonais vraiment dans le besoin. 

Alors, je recommande vivement de récupérer les vieux bidets de vos grands-mères et grands-pères. Nous nous en sommes débarrassés trop vite, je vous l’assure. Mais le lecteur ne peut pas comprendre. Une fois installé dans nos consommations courantes, la France n’a jamais manqué de papier toilette et en mille neuf cent soixante, les bidets se trouvaient à leur apogée. En soixante-treize en France, on s’aspergeait gaiement. Au Japon en soixante-treize, les washlets (3) n’étaient pas encore populaires, les bidets inconnus et le papier manquait.
Aujourd’hui, les whaslets existent dans tous les foyers japonais et c’est la panique. Aujourd’hui, les foyers français se révèlent démunis – bien davantage que ses voisins italiens, espagnols et portugais qui ont gardé cet accessoire intime – et c’est le calme. Mais le français ne peut pas s’imaginer, et puis, il s’arrangera toujours, il sait chanter les pieds dans la m…., paraît-il.

A la hâte, j’ai inséré l’image d’un joli chien. Derrière lui, les rayons restent pleins. Au pied du caddie, loge un paquet de papier toilette. La photographie date du vingt-trois novembre. Nous ne savions pas, nous ne connaissions pas le Covid-19. Au-delà de ce caniche blanc qui alimenta une blague familiale comparant l’état de mes cheveux – ce qu’il fallait savoir – et me permet de poursuivre une résistance vaine, je ne sais si les raisonnements de cet article tiennent rigoureusement debout. Nos filles à la maison sont aux abois derrière ma porte et il pleut. Nous ferons mieux plus tard. Adieu !

  1. Coronavirus-related toilet paper shortage is fake news: Japan industry group, The Mainichi, 28 février 2020
  2. Coronavirus: un braquage pour du papier toilette à Hong Kong, Le HuffPost avec AFP, 17 février 2020
  3. Washlet : toilettes à bidet. Voir wikipédia.

6 commentaires sur “Une histoire de bidet

Ajouter un commentaire

  1. J’adore !!! Un point c’est tout !

    Le lun. 2 mars 2020 à 06:44, Kawaii or not kawaii ? a écrit :

    > kawaiornotkawai posted: « À vingt heures quinze vendredi dernier, une > membre du réseau des expatriés français à Yokohama, toujours lui, a posté > un article du journal Mainichi (1), l’un des plus gros tirage de la presse > japonaise. Louée soit-elle ! La ruée sur le papier toilette au » >

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :