Mystery (2)

Au Japon, un peu comme le confinement « volontaire » ou « responsable », la formule a évolué, le port du masque demeure vivement recommandé sans être imposé. Puis chacun a fabriqué sa sauce : rendu obligatoire dans les écoles dès la primaire pour ce que j’en sais, souvent dans les entreprises, certains musée, et caetera. Toutefois, il n’est point besoin d’enfoncer le clou ici ou là. Statistiques maisons, quatre-vingt-dix-neuf virgule cinq pour cent de la population le porte à l’extérieur, dès son seuil de porte franchi, sans autre forme de pensée, malgré une chaleur se cramponnant au-dessus des quarante degrés ressentis. Habitée par l’évidence, pas une personne ne sort, où qu’elle aille, sans son masque sur le nez. Les intérêts supérieurs de la communauté engagent chaque individu à le porter.

Ce pays montré en exemple n’a pourtant aucun mérite, je l’assure. L’accessoire se montre banalisé depuis longtemps, contre les virus l’hiver, les pollens au printemps et les UV l’été, paraît-il. Les hommes pas rasés, les femmes pas maquillées, les poker face fatigués, les célébrités en mal d’anonymat, Madame Kawaii paralysée par l’anesthésie du dentiste, quant à eux, peuvent l’utiliser toute l’année.

Certains malades du covid s’excusent publiquement. Avec un pourcentage sans doute équivalent à celui du Creusot (1), les faits divers qui me sont rapportés recensent des malades montrés du doigt par certains de leurs concitoyens, les obligeant à changer d’école une fille, quitter un emploi ou déménager d’un village séculaire en raison d’un fils Tokyoïte venu les visiter malgré les recommandations de la Gouverneure Koike. 

Malgré leurs bons élèves, on voit des médecins sens dessus dessous : crainte d’une hausse des coups de chaleur à cause d’eux. Déjà cinquante mille hospitalisations chaque année, déjà des centaines de morts (2). Ils préviennent : s’hydrater, éviter la caféine, et dès le mois de mai, faire des exercices physiques afin d’entraîner le corps à abaisser sa température (3). S’il-vous-plaît, merci de ne pas encombrer les hôpitaux ! Merci de laisser la place au covid ! Les dermato de leur côté se retrouvent sous l’eau (4) : augmentation des problèmes de peau liée à un usage intensif. Ajout d’un tissu doux à l’intérieur du masque, crème hydratante et lotion adaptée. Bien sûr.

Ici aussi, il rend la communication difficile. Quand ma dentiste parle un anglais japonais sous deux masques posés l’un sur l’autre derrière sa visière de Star Wars et que je m’approche d’elle, l’oreille tendue étroitement à ce qui lui reste de bouche, qu’elle recule d’un pas, que je m’approche de deux, j’arracherais bien tout, moi aussi, et la secouerais un bon coup : « Tu vas articuler, oui !? » Je note parfois qu’un tel ou une telle n’a pas reçu mon sourire et la discussion s’arrête-là. Et je savoure comme un trésor un rare déjeuner avec une amie dont je vois toutes les expressions du visage.

Quant aux croyances, elles continuent d’aller bon train. La semaine dernière, un client du Minton qui fit de nombreux voyages en Europe, disserta sur les bienfaits du lavage des mains et du port du masque. Sûr de son fait, il révéla que d’après lui le peu de cas de covid recensé au Japon s’expliquait par l’usage qu’ont les nippons de retirer leurs chaussures en tout lieu. Dans leur maison, chez leur hôte. Dans certains musés, certains restaurants. Dans le bureau de mon revendeur de voitures. Chez le dentiste. Parfois dans les services hospitaliers. Même au boulot. Même dans le shinkansen (5). Même dans l’avion.

Parfois, je doute. Les médecins aussi se montrent divisés (6), certains pays restent sceptiques (7) et je dois à nouveau aligner mes pensées. Mais pauvre gars du Creusot ! J’ai repensé à lui avec ma bière. S’il avait su tout ce à quoi il échappait.

Article 124 (2)-photo 1-26 08 2020_Yokohama

  1. Voir l’article Mystery (1)
  2. Heatstroke risk information, NHK World – Japan
  3. Wearing masks in summer can lead to heatstroke; Japan doctors urge
    self-hydration
    , The Mainichi, 19 mai 2020
  4. Amid coronavirus outbreak, beware of skin problems due to wearing masks: Japan expert, The Mainichi, 22 avril 2020
  5. Shinkansen : train à grande vitesse
  6. Le port du masque obligatoire en extérieur, une mesure qui divise les médecins, L’Obs, 18 août 2020
  7. Coronavirus : les pays nordiques (très) frileux sur le port du masque, France Inter, 31 juillet 2020

2 commentaires sur “Mystery (2)

Ajouter un commentaire

  1. je vais soumettre l’idée de retirer nos chaussures à l’entrée du boulot !
    👞👟🥾🥿👠👡🩰👢
    Si c’est accepté, nous sommes certains de tous rentrer chez nous en chaussettes…🤣🤣🤣

    Aimé par 1 personne

    1. J’adooorrrrre !!!!! Je n’y avais pas pensé à ça !!!!!
      Les chaussettes et les chaussons, ça donne un côté sympa. Un peu comme à la maison… C’est peut-être pour cela que certains japonais ne sont pas pressés de quitter le travail 😉 Nous avons trouvé le remède à la France au boulot (si c’était nécessaire !!!) 🙂
      Grosses bises

      J'aime

Répondre à kawaiornotkawai Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :