Shinkansen (1)

Assassinat barbare de Samuel Paty et extrémisme, reconfinement, je me demande comment la suite de mes articles peut garder un quelconque à-propos. La vie au Japon paraît si différente à cette heure. Vu d’ici, il semble que la France sombre un peu plus dans les difficultés, et moi je continue nos voyages et je les raconte.

La semaine passée, nos filles se trouvaient en vacances.
Les frontières restant fermées aux touristes, j’avais voulu profiter de Kyoto qui s’avère l’un des endroits les plus visités au Japon. Nous l’avions déjà découverte trois jours au mois de décembre et malgré la saison réputée basse, je gardais en mémoire le nombre parfois déplaisant des visiteurs : sur les trottoirs, une image de mont Saint-Michel l’été et de ces parkings immenses dégueulant leurs flots de vacanciers. Dans l’ancienne capitale impériale, les Airbnb baissaient à présent leurs prix afin d’attirer les habitants de la péninsule. Si nous devions subir les désagréments induits par le virus, nous pouvions autant profiter de ses avantages. Nous réservâmes une semaine et le temps de boucler les valises, quittâmes Yokohama samedi matin. Nos filles et moi-même partirions devant, L. nous rejoindrait en voiture dans la semaine.
J’étais heureuse d’avoir trouvé dans cet arrangement l’occasion de prendre enfin le Shinkansen (1) que je tenais à essayer au moins une fois au cours de notre séjour. Il m’arrive d’entendre que si Tokyo est le poumon du pays, Osaka le cœur, Kyoto est son âme. Notre destination se révélait idéale pour effectuer ce baptême tant attendu et à mes yeux, rien ne devait se révéler plus japonais que ce voyage.

Anticipant le prochain article dans Kawaii, nous arrivâmes à la gare quarante minutes avant le départ afin de prendre toutes les photos que j’avais à prendre :
– les guichets, côte à côte la machine et l’agent derrière sa vitre. Ils ne se font pas la gueule en général, au contraire des unes émiettées on ne sait trop où dans les gares, souvent loin des autres qui les regardent d’un mauvais œil.
– les écrans d’affichage à hauteur des yeux,
– notre train sur les écrans d’affichage, Nozomi 33 (2), départ 12 h 48, voie 4,
– les portillons automatiques veillés par deux agents dans une disposition que je remarquerai aussi à Kyoto : l’un à l’intérieur, sur le côté et perpendiculaire à eux, l’autre à l’extérieur, au centre et face à eux.
Nous y fîmes nos aurevoirs à L. et passâmes nos billets afin d’accéder aux quais.

– Des photos des quais,
– des Shinkansen, l’objet premier de ma curiosité,
– des petits écrans suspendus au-dessus de chacune des portes du Shinkansen qui n’allait pas tarder à arriver. Des portes, il y en a deux par rame, à l’avant et à l’arrière.
Nous fîmes la queue sous l’un des deux écrans qui indiquaient la voiture 6. Ceux-ci doivent certainement contenir des indications avec le numéro des places car nous nous montrâmes les seules à monter à l’arrière de la voiture et croiser les autres voyageurs dans l’allée centrale pour rejoindre nos sièges réservés à l’avant. Nous mîmes un peu à mal le système japonais supposé fluidifier la circulation dans les trains et minimiser la durée des arrêts dans les gares. Et nous confirmâmes peut-être, certes involontairement et presque avec mauvaise humeur compte tenu de nos nombreux bagages, l’incapacité des étrangers à suivre des consignes.
– Et des photos des kiosques à bentô dans la gare et jusque sur les quais, les rayons, à bentô, à boissons, à snacks avec les poissons séchés en sachet.

La veille, mon aînée m’avait moquée quand j’avais expliqué mon projet de reportage :
« Enfin maman, tu ne vas pas prendre des bentô en photo ?
– Bien sûr que si.
– Mais c’est comme si tu photographiais des sandwichs dans une gare en France.
– Pas du tout. Ces bentô sont à part (3). D’ailleurs, nous allons en acheter pour le déjeuner. »

Ce samedi de notre départ, notre cadette se prépara des sandwichs au prétexte de faire des économies. Au goût de certains palais, la tranche de pain de mie, le jambon et le fromage valent mieux que les surprises indéfinissables de l’ekiben.

  1. Shinkansen : train à grande vitesse au Japon.
  2. Sur l’axe Tokyo – Osaka, le Nozomi est le plus rapide des Shinkansen car il ne dessert que les grandes villes et leur gare. La ligne de train Shinkansen Tokaido, Japan Rail pass, 03 octobre 2019.
  3. L’ekiben, l’art du bentô, Vivre le Japon.

8 commentaires sur “Shinkansen (1)

Ajouter un commentaire

    1. Coucou Eva,
      Merci pour ton message 🙂 Depuis nos semaines de vacances auprès du Mont Fuji, j’ai découvert le bonheur de voyager avec les filles. Outre le plaisir de passer du temps ensemble, je réalise que ces expériences les rendent plus autonomes. Elles aiment beaucoup.
      Quand ta petite sera un peu plus grande, tu pourras peut-être aussi. Je te et vous le souhaite.
      Bonne fin de vacances et bon courage pour la suite. J’ai une immense pensée pour vous.
      Grosses bises à vous cinq.

      J'aime

    1. J’en étais sûre… 🙂 Et tu sais ce que tu aurais fait aussi ? Tu l’aurais lavé et gardé et j’en connais un qui aurait peut-être joué avec. Je pense qu’il est tout spécialement conçu pour les enfants.
      Cela me donne des idées de souvenirs 🙂
      A très vite et grosses bises

      J'aime

  1. Coucou MPP, heureusement que tu es là pour me faire voyager !
    Je me sens presque dans le Shinkansen avec vous, bento à cette même forme évidemment 🙂
    Bon voyage 🙂

    J'aime

    1. Coucou Nelly,
      Te revoilà !!! Trop plaisir (des étoiles dans les yeux !!!) J’espère que tu vas bien et que ce deuxième confinement, bien que différent, n’est pas trop difficile à vivre et que tous tes proches sont en bonne santé.
      J’ai plein d’autres balades sous le coude. Tu verras… Je devrais avoir de quoi tenir. J’ai un seul problème en ce moment : j’écris trop lentement.
      Grosses bises

      Aimé par 1 personne

Répondre à kawaiornotkawai Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :