On l’appelle « le miracle de Kamaishi » (2)

Soixante-cinq pour cent des victimes se trouvaient âgées de soixante ans ou plus alors que les moins de trente ans ne représentent que douze pour cent. Le décompte indique que de nombreux aînés n'ont pas réussi à échapper à la catastrophe à temps et ont été piégés par le tsunami (1).  A l’aide de vidéos... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑